Certification professionnelle d'art-thérapie

Voir la beauté profonde de son oeuvre,
est signe que l'on peut s'ouvrir à autrui

À l’issue de la formation un parchemin de certification professionnelle vous sera remis

  • La certification vous sera remise
  • suite à une journée d’examen auprès d’un jury qui apportera une note d’évaluation sur cinq. Le référentiel d’évaluation pourra vous être transmis sur demande afin de mieux vous préparer.
  • Généralités

  • Intitulé générique des titres

  • 1. Animateur artistique en relation d'aide
  • → Titre attribué lorsque le ou la stagiaire n'a pas d'expérience artistique et d'accompagnement antérieures à la formation.
  • Intitulés spécialisés :

  • 2. Artiste-animateur en relation d'aide :
  • → Si le ou la stagiaire a plus de 5 ans de pratique artistique (ou diplômé en arts plastiques).
  • 3. Animateur artistique en art-thérapie d’éveil :
  • → Si le ou la stagiaire est diplômée en psychothérapie (ou a plus de 5 ans d’expérience d’accompagnement).
  • 4. Artiste-animateur en art-thérapie d’éveil :
  • → Si le ou la stagiaire est à la fois artiste et thérapeute (5 ans d’expérience artistique et thérapeutique -ou diplômé).
  • Niveau de certification :
  • Niveau 3
  • Les attestations de formation professionnelle

  • Le jury est composé d’un art-thérapeute et d’un artiste
  • (sauf pour le stage de 8 jours). Il apportera une appréciation au regard d'un référentiel précis d'évaluation (Demander à le consulter ici ).
  • L'évaluation de la certification
  • porte sur une échelle d’évaluation allant de 1 à 5.
    • 1.
    • Pas encore prêt
    • 2.
    • Nécessite de l’expérience
    • 3.
    • Motivé et compétent
    • 4.
    • Motivé, compétent et responsable
    • 5.
    • Motivé, compétent, responsable et dynamique
  • Pour le stage de 8 jours

  • Remise d'une attestation de stage
  • sans échelle d’appréciation. Elle se fera le dernier jour de la formation, uniquement sur un entretien avec le formateur et en présence des autres stagiaires.
    Présentation du mémoire
  • Obligation des stagiaires

  • Réalisation d’un mémoire qui présente :

  • Les photographies
  • des travaux réalisés durant la formation
  • Les acquis durant la formation
  • sur le plan théorique et pratique
  • Le projet individuel et/ou professionnel
  • susceptible de déboucher sur un emploi.
  • La démarche pédagogique
  • autour de l’art-thérapie et de la relation d'aide, en tant qu’outil d’expression artistique, thérapeutique et d’éveil, à même de stimuler la créativité d’une personne ou d’un groupe.
  • Organiser un ou plusieurs stages pratiques,
  • d’une durée de 12 heures au minimum, dans des structures susceptibles de vous accueillir à titre d’intervenant (centre médico-pédagogique, centre social, maison de retraite, école, maison de jeunes, etc…)
    Aucune certification ne sera délivrée en dehors du jour de la cérémonie, sauf cas de force majeure, dûment justifié.
    Dans ce cas, vous pourrez prendre un rendez-vous pour venir présenter votre projet lors d'ne autre session
  • La formation est-elle reconnue par l’état ?
  • Je fais actuellement les démarches en ce sens
  • et votre certification sera remise à jour au moment juste. Votre futur employeur a la possibilité de me contacter pour valider l’authenticité et la qualité de la formation. Le parcours pédagogique de l'atelier (rédigé sous forme de document administratif ) peut être mis à sa disposition.
    • En attendant, rappelons qu’un grand nombre de professions en France ne sont pas toujours reconnues par l’État, en raison des démarches administratives complexes, et pourtant, leurs praticiens, compétents et responsables, en vivent confortablement grâce à leur talent, leur valeur humaine et le sens de la communication et de l’accompagnement.
  • Qu’on se le dise

  • • L’évolution de la société française, dans le domaine de la créativité et de la relation d’aide, se fait grâce à nous qui en prenons le relai et partageons des approches novatrices auprès d’une population en demande, et qui nous fait confiance. C’est une grande responsabilité que nous avons. Cela implique une légitime prudence face aux potentielles dérives de certains individus dangereux, évidemment condamnables, et face auxquels l’État nous met en garde, mais qui ne sauraient être un prétexte pour bloquer l’avancement de la société.
  • RAPPEL

  • La certification délivrée par l'atelier
  • est une reconnaissance qui indique un niveau de compétence pratique et théorique mais ne saurait refléter l’authenticité de présence humaine à soi-même et à autrui, indispensable à l’accompagnement "du coeur". La responsabilité est de taille car un simple mot peut avoir un écho dont les conséquences sont imprévisibles, contrairement à d’autres secteurs, où le savoir-faire est valorisé car il n‘affecte pas fondamentalement le savoir-être.
  • Règlementation d’activité
  • Le métier d’artiste-animateur en relation d’aide
  • peut être exercée librement dès lors où il reste inscrit dans le cadre d’une simple animation artistique spécialisée. Si la visée thérapeutique s’apprécie dans certains secteurs, par exemple en gériatrie, l’animateur/rice en relation d’aide n’a pas les compétences requises pour prétendre agir en tant que thérapeute ou art-thérapeute clinique.
  • Responsabilité et autonomie
  • Lorsque l’artiste-animateur/rice en art-thérapie d’éveil travaille en institution,
  • il œuvre en étroite collaboration avec son chef de service qui a autorité. Son rôle se limite à la mise en place et l’animation d’ateliers artistiques dans un cadre bienveillant. Il ne se substitue pas à un thérapeute clinique, sauf s’il possède les qualifications professionnelles requises. Auquel cas un diplôme d’état est obligatoire (psychothérapeute, par exemple).